Hapalemur griseus griseus

Il se rencontre généralement dans la forêt humide de la côte Est de Madagascar et plus spécifiquement dans les forêts de bambous géants. Son alimentation se compose en majorité de jeunes pousses de bambous qu’il affectionne tout particulièrement.
C’est le plus petit des lémuriens diurnes et il en existe trois espèces. Il mesure 25-30cm sans la queue et pèse environ 800-900 grammes.

Son habitat est la forêt primaire ou secondaire où l’on trouve de grandes étendues de bambous géants.

– Hapalemur griseus griseus (Link, 1795)
– Petit Hapalemur

Les Hapalemurs sont les plus petits des lémuriens diurnes. Son poids taille adulte se situe entre 700 et 800 g.
Les petits Hapalemurs sont caractérisés par leur pelage gris foncé et leur faciès simiestre (museau plat comme ceux des singes).
Cette espèce vit dans des forêts pluviales de l’Est, leur habitat naturel est le bambou, sachant qu’il existe trente deux variétés de bambous endémiques à Madagascar.
Ils se nourrissent essentiellement de pousse et de jeune pétiole de feuilles de bambou (trois quart de leur nourriture est constitué par ces deux items). Ils descendent rarement au sol sauf pour chercher des pousses d’herbe ou sels minéraux. Quelques fois, ils mangent de la terre, en effet ils ingurgitent une dose très importante de cyanure contenu dans la base de leur nourriture. La terre favorise donc leur digestion même si leur métabolisme est bien adapté à ce poison violent. Vivant en groupe de deux à six individus, mâles, femelles et petits cohabitent en parfaite harmonie. Ils peuvent vivre entre 20 à 25 ans.
Leur cri territorial ressemble à celui d’un nouveau né qui pleure (mouin, mouin…). Quant au cri d’appel il est proche d’un grincement d’une vieille porte en bois (mwouii, mwouii…).
Les naissances ont lieu entre octobre et janvier après 135 et 140 jours de gestation. En général une seule portée par an, un seul petit par portée.
Au Lemurs’Park et à une date inhabituelle, maman petit Hapalemur a donné naissance à un magnifique bébé. Quand la famille se déplace, elle le prend dans sa bouche pour assurer sa sécurité, et ce, pendant 2 à 3 semaines. Né au mois de mars, aujourd’hui il est juvénile et sa maman l’incite à devenir autonome. L’allaitement dure en fait 14 semaines, et il est temps qu’il apprenne à se nourrir indépendamment de sa mère, en l’observant et en faisant comme elle.
Les principaux prédateurs de ces adorables lémuriens sont : le Fosa (Cryptoprocta ferrox), qui est l’unique félin de l’île, les rapaces, le boa arboricole de Madagascar. Malheureusement, il y a aussi l’homme qui l’arrache à son milieu naturel pour en faire un animal de compagnie, dans ce cas son espérance de vie est très limitée.
Bien que l’Hapalemur griseus griseus soit le plus mignon des lémuriens, il n’en reste pas moins un animal sauvage. Protégeons-le, respectons-le en tant que patrimoine faunistique malgache.

Naturellement vôtre
RAKOTOMAMONJY Andrianantoanina
Guide naturaliste éco pédagogue au Lemurs’Park

Icone Empreinte Lémuriens

LES AUTRES ESPÈCES DE LÉMURIENS